Venise au XVIe siècle

Au XVIe siècle Venise s’est définitivement détachée de l’influence byzantine ; son empire colonial cède pièce après pièce devant l’avance ottomane devenue irrésistible après la prise  de Constantinople en 1453. Elle est devenue une puissance de terre ferme et rentre dans le monde italien par des possessions qui englobent Padoue, Vérone, Brescia et bordent le Milanais. La ville est voluptueuse et riche, cosmopolite et habile à utiliser sa parure. Les contemporains admirent l’éclat de ses cérémonies civiles transformées en parades nautiques et la solennité des fêtes religieuses. Venise développe un humanisme qui s’assouplit en un sens différent de l’intellectualisme florentin et de la pompe romaine. Les officines d’imprimerie comme celle d’Alde Manuce se spécialisent dans les textes grecs ; la science et la poésie byzantine trouvent un terrain exceptionnellement favorable. Si l’orientation savante de Venise reste très forte (les traités de mathématiques appliquées de Luca Paccioli sont publiés à Venise  en 1509 ; De Divina proportione), on y trouve aussi une littérature plus facile, mieux adaptée aux moeurs seigneuriales, dont le représentant le plus connu est l’Arétin, auteur de dialogues licencieux (1532), de pièces de théâtre et de receuils de dévotion, célèbre dans toute l’Italie par sa vaste correspondance, brillant critique et ami de Titien.

Dans les dix premières années du siècles s’accomplit, en peinture, la révolution luministe. Cette réforme  décisive de la peinture tonale, qu’avait adopté Bellini, sera amplifiée par Titien de manière à gagner tous les genres, à répondre à tous les besoins. La peinture s’allume alors d’un éclat spécifique qui satisfait la sensibilité changeante et la culture humaniste des Vénitiens.

Pour en savoir plus sur le sujet, on peut utilement consulter les sites suivants :

http://www.latribunedelart.com/splendeur-de-venise-1500-1600-article00849.html

L’article Splendeur de Venise 1500-1600 publié par la Tribune de l’Art nous éclaire  sur le contexte économique et artistique et sur la Venise de l’époque. L’article est illustré. Son auteur, Didier Rykner, est le fondateur de la revue en ligne la Tribune de l’Art

http://mini-site.louvre.fr/venise/fr/index3.html

Site du Louvre consacré à l’exposition de 2009-2010 Titien, Tintoret, Véronèse : Rivalités à  Venise . Il donne, au travers de la vision de trois peintres célèbres de l’époque une approche  de la vie artistique et culturelle de la Venise du XVIème siècle.

http://www.veneziacinquecento.it/

Ce site en italien est consacré à l’histoire de l’art et à la culture de Venise au Cinquecento. Le site offre une possibilité d’abonnement à une newsletter.

http://www.metmuseum.org/toah/hd/veve/hd_veve.htm

Le site réalisé par le Metropolitan Museum of Art dans la section Heilbrunn Timeline of  Art History  propose un article intitulé Sixteenth Century Painting in Venice and the Veneto rédigé par Andrea Bayer (un  des responsables du département des peintures européennes du MMA) sur les peintres  vénitiens  du XVIème  et  plus particulièrement sur Titien. Le site offre de nombreux articles sur la peinture  italienne et une importante galerie de photos.  Il permet un approfondissement de la connaisance sur la période et  son contexte artistique (pas nécessairement lié au thème de l’Assomption).

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1979_num_34_2_294042?luceneQuery=%28%2B%28content%3Avenise+title%

L’article numérisé par Persée, Capitalisme marchand et classe marchande à Venise au temps de la Renaissance est écrit par Jean Claude Hocquet, spécialiste de la Venise médiévale. Il donne un aperçu du contexte économique et social dans lequel les artistes du XVIème siècle ont produit leurs oeuvres et permet ainsi de se familiariser avec l’esprit de l’époque.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1983_num_38_5_411007

L’article numérisé sur Persée, Florence et Venise : les rituels publics à l’époque de la Renaissance est écrit par Christiane Klapisch-Zuber, directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Il nous éclaire sur le contexte politique, sur la notion de conscience civique et sur les rituels, par exemple en lien avec le calendrier liturgique. En comparant Florence et Venise, il permet de mieux percevoir la particularité de Venise et donc de sa production artistique.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1960_num_15_6_420682

L’article numérisé par Persée, intitulé De Giorgione au Titien : l’artiste, le public et la commercialisation de l’œuvre d’art est écrit par Galienne Francastel, docteur ès Lettres et professeur honaraire à l’Ecole hautes études en sciences sociales. Le texte explique le contexte culturel et économique de l’art à Venise au XVIème siècle. Sont plus particulièrement traités le marché de l’art, la figure de l’artiste et du public tout en permettant d’appréhender l’importance de la figure tutélaire de Titien dans la Venise du XVIème siècle.

Publicités
Publié dans Contexte culturel | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Iconographie de L’Assomption

A partir des textes apocryphes, l’iconographie de l’Assomption se répand au Moyen-Age. Trois traditions se développent qui peuvent se résumer de la manière suivante :

  • le moment de la Dormition : le Christ vient chercher l’âme de sa mère. Cette iconographie est surtout présente au Moyen-Age. De manière caractéristique le Christ et la Vierge portent des nimbes cruciformes
  • la Vierge s’élève toute seule au ciel. Cette iconographie est beaucoup plus rare. Elle peut néanmoins être associée à la Dormition et au Couronnement de la Vierge
  • la Vierge est portée par des Anges au Ciel : c’est cette iconographie qui sera retenue par les artistes de la Renaissance. Mêlant des traditions plus anciennes, cette iconographie peut aussi être associée au Couronnement de la Vierge et à la Dormition. Une iconographie particulière de l’Assomption montre la Vierge à la ceinture (c’est le cas de l’assomption du Titien à l’église des Frari). Le tombeau de la Vierge peut être représenté (Véronèse, 1558, Basilica dei Santi Giovanni e Paolo ; Lotto, 1527, Torcello ; Tintoret, 1555, Eglise des Jésuites) ou absent comme dans l’Assomption du Titien.

Enfin une iconographie particulière peut être confondue avec celle de l’Assomption ; c’est celle de la Dispute dans laquelle la Vierge apparaît dominant des docteurs de l’Eglise. C’est le cas de l’Assomption de Bellini (1510 – 1515) conservée à l’Accademia où la Vierge ne préside pas sur un trône (comme dans la Sainte Conversation) mais lévite au-dessus des docteurs de l’église reconnaissables à leur mitre.

Pour plus d’information sur l’iconographie de l’Assomption on peut utilement consulter les sites suivants :

http://horizons-d-aton.over-blog.fr/article-21999175-6.html

Ce blog dédié à l’art présente une page consacrée à l’Assomption. Si les articles sont quelque peu lacunaires, certaines illustrations sont intéressantes. Concernant l’Assomption il en présente une définition, puis l’iconographie et son évolution ainsi que ses attributs.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_1123-9891_1994_num_106_2_4340?luceneQuery=%28%

Un article écrit par l’historien d’art Gérard Labrot intitulé La Vierge en gloire à la Contre-Réforme, esquisse d’une analyse fonctionnelle, et publié en 1994 dans Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée. La Vierge en gloire est une thématique directement associée à celle de l’Assomption. L’article permet de comprendre l’importance que revêt le thème de la Vierge aux yeux de l’Eglise dans le contexte de la Contre-Réforme.

Publié dans Doctrine religieuse, Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Qu’est-ce que l’Assomption ?

L’Assomption est l’élévation de la Vierge au Ciel après sa mort. Cette fête et célébrée le 15 Août. Cependant la notion d’Assomption ne se trouve pas dans les textes des Evangiles, mais dans des textes apocryphes qui apparaissent à partir du VIIe siècle.

Pour comprendre la façon dont la notion de l’Assomption a évolué dans la pensée religieuse, on peut utilement se reporter aux sites suivants :

http://www.culturacattolica.it/default.asp?id=9&id_n=162

Il s’agit d’un site italien dédié à la culture catholique et à la représentaiton des scènes liturgiques dans l’art. Le lien renvoit vers un article en italien (L’Assunzione di Maria in Cielo) sur l’Assomption du Titien, écrit par Sr. Maria Gloria Riva, une religieuse spécialiste en histoire de l’art. L’article complète, sur un exemple, la perception que l’on peut avoir de la représentation picturale de l’Assomption.

http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/fetes_assomption.htm

Il s’agit d’un blog sur la signification et l’histoire de la fête de l’Assomption. Il complète de manière détaillée les brèves informations données dans ce billet. L’auteur du blog est connu sous le pseudonyme de CyberCuré, qui appartient au diocèse de Nanterre.

 

Publié dans Contexte culturel, Doctrine religieuse | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les églises vénitiennes et l’Assomption

Bien que le thème de l’Assomption soit fréquent dans la peinture italienne, peu de tableaux de l’Assomption sont visibles in situ. On peut toutefois aller admirer l’Assomption de :

  • Titien (1516 – 1518) dans l’église Santa Maria Gloriosa dei Frari
  • Tintoret (1550) dans l’église Santi Cosma e Damiano ; il s’agit en fait d’une copie.    L’original est maintenant conservé à la Galeria dell’ Accademia
  • Tintoret (1555) dans l’église des Jésuites ou dei Gesuiti ou Santa Maria Assunta
  • Tintoret (1582) à la Scuola Grande di San Rocco
  • Véronèse (1558) dans la Basilica dei Giovanni e Paolo
  • Tieopolo (1753) à l’Oratorio della Purita
  • Pellegrini (1672) dans l’église dei Santi Cosma e Damiano

Et bien sûr on peut voir l’Assomption de :

  • Palma di Vecchio (1512 – 1514) à la Galeria dell’ Accademia
  • Bellini (1510 – 1515) à la Galeria dell’ Accademia
  • Tintoret (1550) à la Galeria dell’ Accademia
  • Véronèse (1586) à la Galeeria dell’ Accademia

Pour ce faire ci-joint quelques liens avec des sites donnant des renseignements pratiques mais aussi historiques sur les lieux de conservation de ces tableaux d’Assomption

http://www.wga.hu/tours/venetian/venetian.html

Un article rédigé par la Web Gallery of Art spécialement dédié aux autels d’église à Venise. Il donne des commentaires sur quelques 50 autels d’églises avec images qui ne concernent pas uniquement les représentations de l’Assomption. Mais il permet de se faire une idée de la richesse des églises véntitiennes et se donne comme un point de départ pour un élargissement des connaissances à des thèmes connexes à l’Assomption ou pour des recherches sur l’évolution du style d’un artiste en ce qui concerne la réalisation d’autels d’église.

http://www.basilicasantigiovanniepaolo.it/fr/

Ce site est entièrement consacré à la Basilca Santi Giovanni e Paolo et a été réalisé par les frères dominicains. Il concerne aussi bien l’architecture extérieure qu’intérieure et les peintures dont il fait le commentaire. Une belle galerie de photo est proposée. Dans cette église se trouve l’Assomption réalisée par Véronèse en 1558.

http://www.e-venise.com/scuole_venise/scuola_grande_san_rocco_venise_1.htm

Description de la Scuola Grande du San Rocco sur un site réalisé par un couple de vénitiens d’origine française qui se sont passionnés pour Venise. Nombreux renseignements sur différents thèmes : peinture, musique, littérature, sculpture ainsi que de nombreuses photos. Il permet de resituer l’Assomption du Tintoret dans son contexte architectural.

http://www.scuolagrandesanrocco.it/

Histoire en image de la Scuola Grande di San Rocco où se trouve l’Assomption réalisée par Tintoret entre 1584 et 1588. Site réalisé par le personnel de la Scuola di San Rocco.

http://www.comune.venezia.it/flex/cm/pages/ServeBLOB.php/L/IT/IDPagina/14687

Site dédié à la restauration de SS. Cosma e Damiano où se trouve l’assomption de Gerolamo Pelligrini (en italien). Le site est réalisé par la Cité de Venise. Il permet de resituer l’Assomption de Pelligini dans son contexte architectural.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9glises_de_Venise

Liste informative des églises de Venise avec leur situation géographique dans les différents quartiers de Venise sur Wikipedia.

http://www.wikideep.it/chiese-di-venezia/

Site « Wikideep » en italien, sur lequel se trouve la liste complète et illustrée des églises de Venise.

http://www.churchesofvenice.co.uk/islands.htm

Ce site, réalisé par un passionné anonyme, est dédié aux églises de Venise et de ses environs immédiats (les iles qui entourent Venise). Il propose un historique des sites, signale les oeuvres qui s’y trouve avec un commentaire et des photos.

http://www.basilicadeifrari.it/

Ceci est le site officiel de l’église des Frari à Venise où se trouve l’Assomption du Titien dont il donne un commentaire. Les illustrations sont de bonne qualité et le site propose également un tour virtuel de l’église.

 

Publié dans Eglises à Venise, Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’Assomption de la Vierge de Titien à Frari

En 1516 Titien reçoit sa première commande officielle pour le retable du maître-autel de l’église franciscaine Santa Maria Gloriosa dei Frari à Venise. Grâce à une composition dynamique, l’émotion suscitée, la maîtrise de la couleur et la création d’une iconographie originale, Titien va introduire l’art classique de la Haute Renaissance à Venise et rompre avec la tradition de la peinture vénitienne. Le retable fournit ainsi un modèle incontournable pour les représentations ultérieures de ce sujet qui inspirera Tintoret et Véronèse dans la Venise de la fin du XVIème siècle, mais aussi Rubens et les peintres baroques des XVIIème et XVIIIème siècles.

L’article de Creighton Gilbert Some Findings in early works of Titian donne des indications intéressantes concernant les inspirations iconographiques de l’Assunta. L’auteur est un historien d’art américain, professeur et écrivain. Il a été le directeur de la rédaction de l’Art Bulletin de 1980 à 1985.

http://www.jstor.org/pss/3049961

L’article de David Rosand Titian in the Frari sur les retables de Titien à l’église Santa Maria Golriosa dei Frari est indispensable puisque l’auteur étudie l’Assunta dans son contexte architectural. David Rosand est un historien d’art américain, professeur à Columbia Université, et écrivain.

http://www.jstor.org/stable/3048830

Publié dans Eglises à Venise, Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le mythe et la Commande, les Jesuites et Venise

Il s’agit d’extraits d’actes du colloque Les Jésuites parmi les hommes aux XVIe et XVIIe siècles, à Clermont Ferrand en 1987. Le texte (en pdf) parle de l’implication des jésuites dans la commande artistique des églises vénitiennes.  L’auteur de l’article, André Jean Marc Loechel, a soutenu une thèse intitulée « Le mythe de Venise » qui aborde notamment les « métamorphoses d’une ville à l’aube de la Renaissance au moment où les nouvelles technologies du XVème siècle voient s’accélérer la circulation des images. » Un passage en particulier évoque le thème de Venise comme cité de la Vierge, fondée le jour de l’Ascension (p.510). Cette idée semble particulièrement importante pour notre sujet en ce qu’elle fournit un lien nouveau entre la ville et le thème iconographique.

http://www.cawa.fr/IMG/pd/le_mythe_et_la_commande_les_jesuites_et_venise.pdf

Publié dans Contexte culturel, Doctrine religieuse | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Voyages historiques et littéraires en Italie

Voici un livre numérisé par Gallica : Voyages historiques et littéraires en Italie pendant les années 1826, 1827 et 1828 par Valery, Antoine-Claude, écrivain français (1789-1847), notamment connu pour ses « Guides ». Il s’agit donc ici d’un ouvrage du 19e siècle. La partie qui nous intéresse est le chapitre consacré à Venise, et plus particulièrement la description de l’Eglise des Frari : elle commence page 435. L’intérêt est de nous donner une « visite » virtuelle du lieu à travers le langage d’un siècle passé, apportant un angle de vue inédit à notre problématique.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k107644v/f442.image.r=frari.langEN

Publié dans Contexte culturel | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Vierge en gloire à la Contre-Réforme. Esquisse d’analyse fonctionnelle

Voici un article écrit par Gérard Labrot (un spécialiste internationalement reconnu de l’histoire de l’Italie à l’époque moderne), publié dans « Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée » en 1994, intitulé La Vierge en gloire à la Contre-Réforme. Esquisse d’analyse fonctionnelle. Le texte aborde la question d’un sujet iconographique annexe au nôtre: celui de la Vierge en gloire. À partir de la page 608 est abordée une oeuvre par Lorenzo Lotto, auteur de l’une de nos Assomptions. Les parallèles sont intéressants et pourraient notamment donner des idées de comparaisons picturales à ajouter pour enrichir notre sujet.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_1123-9891_1994_num_106_2_4340?luceneQuery=%28%

Publié dans Contexte culturel, Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

The Assumption of the Virgin by Domenico Campagnola

The Assumption of the Virgin by Domenico Campagnola est un article illustré écrit par Leona E. Prasse, (une historienne de l’art spécialisée en art de la Renaissance, surtout connue pour son ouvrage sur Rudy Pozzati) pour The Bulletin of the Cleveland Museum of Art. Le sujet est une gravure de l’Assomption faite par Campagnola. L’article est surtout intéressant en ce qu’il étudie les influences des Assomptions du Titien sur Campognola et montre ainsi les évolutions dans la représentation de ce sujet. Il s’agit d’un article numérisé par Jstor (et donc d’accès limité).

http://www.jstor.org.domino-ip2.univ-paris1.fr/stable/25142047?seq=1&Search=yes

Publié dans Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Piazzetta’s Model for « The Assumption of the Virgin »

Piazzetta’s Model for « The Assumption of the Virgin », est un texte illustré, écrit par H.S Francis (auteur contribuant souvent par des articles dans cette revue) et publié dans The Bulletin of the Cleveland Museum of Art. Il s’agit d’un article numérisé par Jstor (et donc d’accès limité). Il aborde le sujet de l’Assomption de la Vierge chez le peintre vénitien du 18e siècle Piazzetta.  L’article met ses évolutions en parallèle avec le modèle du Titien et montre comment ce sujet religieux a évolué vers une sorte de « naturalisme ». Ce texte nous intéresse surtout en vue d’un prolongement temporel de notre réflexion jusqu’au 18e siècle, tout en restant dans le même cadre géographique et iconographique de notre problématique.

http://www.jstor.org.domino-ip2.univ-paris1.fr/stable/25142065?&Search=yes&searchText=assumption&searchText=painting&list=hide&searchUri=%2Faction%2FdoBasicSearch%3FQuery%3Dassumption%2Bpainting%26acc%3Don%26wc%3Don&prevSearch=&item=7&ttl=25668&returnArticleService=showFullText

Publié dans Oeuvres et iconographie | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire